C’est quoi exactement l’immobilier résidentiel ?

Publié le : 09 décembre 20194 mins de lecture

Se loger, surtout dans les grandes villes, est un vrai casse-tête. En cause, les offres relatives à l’immobilier résidentiel sont peu nombreuses. Que signifie véritablement le terme immobilier résidentiel ? Quelle est la tendance du marché dans ce domaine ? Est-il judicieux d’investir dans l’immobilier résidentiel en cette période ? Toutes les réponses dans cet article.

Une définition simple de l’immobilier résidentiel

Le terme « immobilier résidentiel » est une appellation dédiée aux bâtiments à usage d’habitation. Il peut s’agir d’une résidence principale (une habitation tout au long de l’année) ou secondaire (logement occasionnel utilisé pour les vacances, les week-ends, etc.). De manière simple, l’immobilier résidentiel englobe donc les bâtiments d’habitation : maisons individuelles, appartements en copropriétés, etc. À l’inverse, l’immobilier professionnel regroupe les bâtiments à usage de bureaux et de locaux commerciaux (magasins, restaurants, entrepôts, etc.). Cette catégorie entre immobilier résidentiel et immobilier professionnel se confond dès lors qu’un même bâtiment est utilisé comme habitation et bureau. Ce cas se rencontre souvent chez les personnes exerçant une activité libérale à domicile.

Une tendance à la hausse du prix de l’immobilier résidentiel

Acheter une maison pour en faire une habitation se révèle difficile actuellement. En effet, le prix de l’immobilier résidentiel a connu une forte hausse ces dernières années et notamment en 2019. Les grandes capitales comme Paris, Londres, Berlin sont les premières touchées par cette inflation de l’immobilier. Les causes sont principalement liées à l’engouement des personnes dans l’acquisition d’un bien. En effet, avoir sa propre maison est souvent synonyme de sécurité et de stabilité. Les mouvements d’exode urbain expliquent également la hausse de l’immobilier dans les périphéries et les petites villes. Une chose est sûre, d’ici quelques années, les familles à revenu modeste éprouveront plus de difficulté pour se loger.

L’immobilier résidentiel : un investissement fiable

En ce moment, la pierre est une valeur sûre pour placer son argent. La raison est simple, la valeur initiale d’un bien augmente considérablement au cours d’une courte période (moins de 5 ans). D’ailleurs, les bâtiments résidentiels en vente sont très rares, ce qui fait qu’une maison trouve preneur rapidement. Pour investir, l’idéal est de cibler les zones où le marché de l’immobilier est très prisé comme Paris et les grandes villes en France. Dès qu’une bonne affaire se présente, ne perdez pas de temps pour soumettre votre offre. En effet, les biens exceptionnels à prix abordables ont tendance à partir rapidement sur le marché. Après l’acquisition, vous pourrez amortir votre investissement en louant le bien en question. En effet, sur le long terme, la location d’un bâtiment résidentiel est plus profitable que la vente du bien. L’erreur à éviter est de négliger l’entretien de la maison. En effet, un bien immobilier en mauvais état aura énormément de mal à trouver un acquéreur ou un locataire. En bref, le prix de l’immobilier destiné à usage d’habitation est en constante

Les prix de l’immobilier neuf à Nyon : une opportunité pour les investisseurs
Quels sont les prix de l’immobilier suisse ?

Plan du site